Accueil Formations Contremaître en infrastructures urbaines (RAC)
Travaux publics

Contremaître en infrastructures urbaines (RAC)(EEC.1B)

Ce programme permet de répondre à une demande croissante de professionnels appelés à travailler à l’exécution et à la surveillance des travaux publics dans le milieu municipal. Il est offert en AEC, en RAC et également en perfectionnement professionnel.

Durée de la formation

Variable

Présentation de la formation

Ce programme s’adresse aux contremaîtres occupant (ou ayant occupé) des fonctions de gestion, de supervision, de planification, de contrôle et d’organisation durant un minimum de 2 ans à temps complet (ou l’équivalent à temps partiel) dans le secteur des travaux publics.

Spécificités de la démarche

La RAC est un processus individuel d’évaluation (travaux, simulations en présentiel, tâches en établissement de formation, entretiens, etc.) permettant au candidat de faire la démonstration qu’il possède les 15 compétences du programme d’attestation d’études collégiales (AEC) Contremaître en infrastructures urbaines afin d’obtenir officiellement un diplôme collégial reconnu dans le domaine.

Dans une démarche de RAC comme Contremaître en infrastructures urbaines, vos compétences sont évaluées selon les critères suivants :

  • Planification et organisation annuelle des travaux
  • Supervision de la mise en œuvre
  • Gestion d’équipe
  • Gestion budgétaire et matérielle
  • Communication
  • Interprétation de plans et devis
  • Santé et sécurité au travail

Les étapes de la démarche en RAC

1
Information

Le candidat doit prendre connaissance de toutes les informations entourant la démarche RAC et le programme pour s’assurer qu’elle répond adéquatement à son besoin. Pour ce faire, il devra assister à une courte rencontre où il pourra obtenir toutes les réponses à ses questions.

2
Autoévaluation et dépôt du dossier d’admission

Le candidat devra d’abord compléter un document pour déterminer si le niveau de ses compétences et son expérience sont suffisants pour entreprendre une démarche RAC. Bien que le document fasse partie du dossier d’admission, il s’agit d’une démarche de réflexion individuelle. S’il décide d’entreprendre la démarche, le candidat pourra déposer tous les documents nécessaires via le Service régional d'admission du Montréal métropolitain (SRAM) à des fins d’analyse.

3
Validation

Au terme de cette étape, le candidat aura un portrait juste de ses compétences ainsi que du travail qu’il devra accomplir pour obtenir son diplôme. Il pourra alors choisir de se désister ou de poursuivre. Il est également possible, malgré un dossier satisfaisant, que l’entrevue ne soit pas concluante.

4
Évaluation des compétences

Le candidat doit maintenant faire la démonstration de ses compétences par différents moyens (présentation de travaux, d’exercices, d’exposés ou d’outils de travail tels qu’un échéancier, un formulaire, une grille, etc.). Lorsque la démonstration est concluante, le candidat peut être évalué.

5
Formation manquante (au besoin)

Si le candidat ne réussit pas à démontrer qu’il maîtrise une compétence, la conseillère pédagogique pourra lui, il devra faire de la formation manquante et recommencer le processus de démonstration.

6
Obtention du DEC ou de l’AEC

Les compétences sont reliées à des cours du DEC ou de l’AEC. Lorsque toutes les compétences du programme sont évaluées, le candidat obtient un relevé de notes et son diplôme qui sera émis par le ministère de l’Enseignement supérieur.

Informations supplémentaires

Conditions d’admission

  • Être titulaire d’un diplôme d’études secondaires (DES) ou détenir une formation et une expérience jugées suffisantes par le cégep
  • Avoir réussi le cours de Mathématiques 436 ou l’équivalent; 
  • Avoir une bonne connaissance du français parlé et écrit; 

ET

  • Avoir un minimum de 2 ans d’expérience à temps complet (ou l’équivalent à temps partiel) dans le secteur des travaux publics à titre de contremaîtres occupant (ou ayant occupé) des fonctions de gestion, de supervision, de planification, de contrôle et d’organisation.

Documents requis

  • Fiches d’autoévaluation
  • Curriculum vitae et lettre de présentation
  • Attestation(s) d’emploi
  • Preuve(s) de citoyenneté (selon votre profil)
    • Candidat né au Québec
      • Certificat de naissance
    • Candidat né au Canada, hors Québec 
      • Certificat de naissance
      • Carte d’assurance maladie
    • Candidat né à l’extérieur du Canada 
      • Certificat de sélection du Québec
      • Carte de citoyenneté canadienne ou de résidence permanente (photocopie de la carte des deux côtés) ou le formulaire IMM1000 ou le formulaire IMM5292
  • Preuve(s) de scolarité (selon votre profil)
    • Candidat né au Québec ou au Canada
      • Copie de tous les diplômes obtenus
      • Relevé de notes officiel du secondaire (MELS)
      • Relevé de notes des études collégiales et/ou universitaires, s’il y a lieu
    • Candidat né à l’extérieur du Canada
      • Évaluation comparative des études effectuées hors du Québec (MIFI ou SRAM)
      • Copie de tous les diplômes obtenus de la province ou du pays d’origine
      • Relevé de notes des études secondaires de la province ou du pays d’origine
      • Relevé de notes des études postsecondaires de la province ou du pays d’origine, s’il y a lieu

Horaire

Le cheminement RAC est réalisé majoritairement à distance, à votre rythme. Certaines rencontres sont prévues avec la conseillère pédagogique et/ou avec votre marraine/parrain. De plus, des cours collégiaux pourraient devoir être suivis (formations manquantes) en fonction de votre situation.

 

Coûts

  • 30 $ pour l’ouverture de dossier au SRAM*
  • 60 $ pour l’étude de dossier au collège*

*Frais non remboursables

  • 40 $ par compétence pour un maximum de 500$
    (Remboursable en totalité avant la remise des fiches descriptives)

 

Certains frais peuvent également s’appliquer pour :

  • Attestation de fréquentation scolaire ou lettre personnalisée
  • Modification du contrat d’admission
  • Retard de paiement
  • Frais de réactivation de dossier

Perspective d’emplois

Les diplômés pourront travailler pour des organisations publiques (municipales, provinciales ou fédérales) ou exercer à titre de contremaître dans des entreprises privées.

Quelques secteurs d’activité :

  • Opérations de déneigement
  • Infrastructures de voirie
  • Réseaux d’aqueduc et d’égout
  • Bâtiments municipaux
  • Parcs et des espaces verts

Foire aux questions

Suis-je admissible à la RAC ?

Vous devez avoir de l’expérience pour le programme visé. En faisant l’exercice de remplir l’autoévaluation, vous aurez un portrait juste des compétences que vous possédez et celles que vous devez acquérir. Il est impossible de se prononcer sur l’admissibilité d’une personne sans l’analyse de dossier et l’entrevue de validation,

Quelles sont vos exigences au niveau des préalables scolaires pour l’admission en RAC?

Les exigences académiques sont les mêmes que pour le programme choisi. Veuillez consulter la section du programme concerné. Le candidat admissible à un programme RAC possède une formation et une expérience jugées suffisantes par le collège et il a interrompu ses études à temps plein pendant une période deux sessions consécutives ou une année scolaire.

Acceptez-vous le TENS ou le GED?

Non, pour être admissible à un programme RAC menant à une attestation d’études collégiales (AEC) ou un diplôme d’études collégial (DEC), le candidat doit détenir un diplôme d’études secondaires (DES) du Québec ou un diplôme d’études professionnelles (DEP) du Québec et surtout une expérience de travail jugée suffisante.

Quelle est la clientèle cible?

La RAC s’adresse à tout adulte qui pense avoir acquis, par son expérience de vie et de travail, des connaissances et des compétences reliées à des contenus de cours de certains programmes de niveau collégial.

Combien de temps dure la RAC?

C’est un processus individuel et la durée dépend de plusieurs facteurs : le programme, le profil du candidat, le temps à mettre, etc. On prévoit généralement un maximum de 18 mois pour compléter la démarche.

Est-ce que je peux prendre une pause durant ma démarche ?

Oui, vous n’avez qu’à prendre entente avec la conseillère pédagogique. 

Ce programme est-il subventionné aussi par Services-Québec?

Non, les candidats en démarche de RAC ne sont pas éligibles au subventionné aussi par Services-Québec puisqu’ils n’ont pas le statut d’étudiant à temps plein. 

Puis-je avoir de l’aide financière ?

Non, les candidats en démarche de RAC ne sont pas éligibles au Programme d’Aide financière aux études du Ministère de l’enseignement supérieur (Prêts et bourses) puisqu’ils n’ont pas le statut d’étudiant à temps plein. 

Si j’ai besoin de conseils, qui peut m’aider?

Oui, à Saint-Laurent, nous avons une conseillère pédagogique dédiée à la RAC.
Vous pouvez communiquer avec elle à l’adresse suivante : rac@cegepsl.qc.ca.
De plus, dès que vous aurez commencé votre démarche, vous serez jumelé à un spécialiste de contenu qui vous accompagnera tout au long de votre démarche.

Qu’est-ce qu’une formation manquante?

Suite à l’évaluation d’une compétence, la personne candidate qui n’a pas été en mesure d’en démontrer la maîtrise se verra proposer de la formation manquante afin de lui permettre de reprendre et de réussir éventuellement la démonstration.  

Cette formation peut prendre plusieurs formes telles que des suggestions de lecture, la participation à des ateliers, des tutoriels, du coaching, et même dans certains cas, suivre un cours complet. Une fois la formation manquante suivie, il y a réévaluation des éléments de compétence non atteints.

Vais-je recevoir un diplôme à la fin du processus?

Lorsque toutes les compétences sont évaluées et sanctionnées, le conseiller pédagogique peut alors remettre les résultats à l’organisation scolaire.    Au terme de la démarche, le candidat recevra un relevé de notes officiel et un diplôme d’études collégiales ou une attestation d’études collégiales dans le domaine concerné émis par le ministère de l’Enseignement supérieur. 

Progresser ensemble vers votre réussite

Consulter les programmes
Cégep Saint-Laurent

Suivez la vie du cégep sur les réseaux sociaux