Accueil Formations Spécialisation en médiation culturelle
Culture et loisir

Spécialisation en médiation culturelle(JYC.00)

Ce programme consiste à favoriser les échanges et la rencontre entre les citoyens et les milieux culturels et artistiques.

Étendue de la formation

Du 19 septembre 2022 au 19 mai 2023

Je m’inscris !
Nombre d’heures

330 heures

Durée de la formation

33 semaines

Durée du stage

Aucun

Ouvert à tous

Prochaine date : 19 septembre 2022

Aucune autre date

Présentation de la formation

Ce programme est destiné à des professionnels dont la fonction première est de faire le lien entre un public et un projet culturel ou artistique. Il s’adresse à des personnes déjà diplômées au collégial ou à l’université, dans une discipline ou un champ d’études pertinent tels que : domaine artistique ou culturel, sciences de l’éducation, sciences sociales, communication, loisirs. Au cours de leur formation, les étudiants seront amenés à se spécialiser en médiation culturelle.

Précisons, qu’un médiateur culturel est un professionnel qui développe et met en œuvre une diversité de stratégies et d’outils visant à améliorer l’accessibilité aux productions culturelles ou à favoriser la participation et l’expression culturelles des citoyens.

À noter : Profil de l’intervenant
L’intervenant en médiation culturelle peut participer à la conception de projets de médiation, surtout lorsqu’il est spécialisé dans une discipline artistique.
Souvent gestionnaire de projets, il coordonne les ressources nécessaires, développe des partenariats et voit au bon déroulement des initiatives. Sur le terrain, il fait le lien entre les artistes, les œuvres et les personnes participantes, les publics ou les citoyens; on parlera quelquefois ici du « médiateur animateur » qui réalise les activités de médiation.
On distingue principalement deux cas de figure dans le profil de l’intervenant en médiation culturelle :

  • Le professionnel-artiste qui effectue une intervention artistique intégrant la médiation, au sein d’une structure ou hors les murs. Dans le cas de créations partagées et de projets participatifs, il accompagne les personnes dans leur pratique et leur expression créative.
  • Le professionnel, non-artiste, de type facilitateur (guide, conférencier, concepteur/animateur d’atelier pédagogique, d’une activité de loisir ou de communication, d’un projet sociocommunautaire ou municipal) qui, quant à lui, réalise les activités de médiation culturelle au sein de projets reliés à l’accès et à la transmission : il vulgarise, explique et donne des clés pour mieux appréhender les œuvres et les productions.

Objectifs

Ce programme vise le développement de compétences spécialisées en médiation culturelle. L’objectif premier est de professionnaliser les compétences et développer l’employabilité par l’offre d’une formation qualifiante menant à un diplôme, permettant ainsi une reconnaissance formelle pour cette profession en émergence.
À ce propos, il est utile de rappeler que, sans reconnaissance formelle, la fonction de médiateur culturel est souvent occupée par des intervenants qui se forment directement par l’expérience sur le terrain, ce qui donne lieu à des pratiques variées qui ne permettent pas nécessairement de répondre aux besoins actuels des publics et des institutions culturels.

Le développement d’une formation professionnelle en médiation culturelle visant les travailleurs culturels, les artistes, les intervenants en loisir, les enseignants et les professionnels du secteur de l’éducation, les agents de développement au service des arts, de la culture et des loisirs de villes et municipalités et les travailleurs du secteur sociocommunautaire, permet de diversifier et d’accroître les activités de sensibilisation auprès de la population, tout en offrant de nouvelles perspectives d’emploi pour les travailleurs de ces secteurs.

La personne pourra se spécialiser, entre autres, quant aux aspects suivants :

  • Analyser la fonction de travail en médiation culturelle, au Québec et à l’international;
  • Comprendre les structures du système culturel québécois et la politique culturelle;
  • Se familiariser davantage avec les principaux courants artistiques dans une perspective socio-historique;
  • Reconnaître les particularités de la scène culturelle et artistique contemporaine;
  • Distinguer les diverses approches d’intervention à appliquer en médiation culturelle selon la discipline artistique qui est concernée par l’intervention : arts vivants ou de la scène, arts plastiques ou visuels, arts médiatiques;
  • Identifier des stratégies de communication et des techniques d’animation en situation de médiation culturelle;
  • Appliquer le processus de développement et de gestion de projet en médiation culturelle;
  • Intégrer les compétences acquises durant le programme dans le contexte d’un projet où il faudra appliquer le processus de médiation culturelle par rapport à sa discipline ou son champ de spécialisation.

Informations supplémentaires

Conditions d’admission

  • Être titulaire d’un diplôme d’études secondaires (DES), d’un diplôme d’études professionnelles (DEP) en lien avec ce programme ou détenir une formation jugée suffisante par le cégep (par exemple dans le domaine des arts ou de la culture, en loisirs, en sciences de l’éducation, en sciences sociales ou en communication);
  • Posséder au moins deux ans d’expérience dans le développement ou la gestion de projets artistiques ou culturels, dont la gestion d’événements;
  • Maîtriser les diverses étapes de développement d’un projet artistique ou culturel;
  • Réussir un test d’admission

Documents requis

Étudiant d’origine canadienne né à l’extérieur du Québec :

  • Carte d’assurance-maladie
  • Certificat de naissance

Étudiant d’origine étrangère:

  • Carte de citoyenneté ou de résidence permanente
  • Certificat de sélection du Québec (ou carte d’assurance-maladie du Québec si vous avez immigré avant 1986 seulement)

Si vous n’êtes pas citoyen naturalisé ou résident permanent, veuillez contacter le 514- 747-6521, 8888 pour obtenir de l’information relative à votre situation.

Études faites hors Québec:
Vous devez fournir les documents suivants par courriel ou en les téléversant à ce formulaire (voir au bas de ce formulaire):

  • Relevés de notes et diplôme d’études secondaires ET s’il y a lieu
  • Relevés de notes et diplôme d’études collégiales
  • Une traduction officielle en français ou en anglais des documents
  • Une évaluation comparative* des études effectuées hors du Québec du M.I.F.I.

Coûts

  • Frais d’ouverture de dossier : 30 $ (non remboursable)
  • Frais de session:169,45 $ incluant un don de 10 $ pour la Fondation du cégep de Saint-Laurent* par session
  • Frais de matériel: à confirmer

Horaires

Ce programme est offert à temps partiel à raison de 2 soirs par semaine et certaines fins de semaine.

Perspectives d’emplois

Cette spécialisation en médiation culturelle pourra être appliquée par les diplômés dans divers contextes et milieux :

  • Les arts : arts vivants ou arts de la scène, arts plastiques ou visuels, arts médiatiques;
  • Le secteur culturel;
  • Le domaine des loisirs;
  • Le milieu de l’éducation;
  • Le secteur municipal;
  • Le milieu sociocommunautaire.

Les diplômés pourront mettre à contribution cette spécialisation dans divers postes, en fonction de leur formation et de leur expérience antérieure.

Voici quelques postes au sein desquels la spécialisation en médiation culturelle pourra être appliquée :

  • Médiateur culturel;
  • Intervenant en médiation culturelle;
  • Agent(e) de développement (au service des loisirs des villes et municipalités);
  • Chargé(e) de projets éducatifs et culturels;
  • Coordonnateur /coordonnatrice à l’animation culturelle;
  • Directeur / directrice des communications, de la communauté et de l’éducation;
  • Directeur / directrice de la médiation culturelle et éducative;
  • Responsable de l’animation et des loisirs;
  • Responsable des publics;
  • Responsable de la médiation culturelle et de la diffusion jeune public.

Grille de cours

Cours Titre Durée
391-11A-SL La profession de médiateur culturel 60
391-12A-SL Courants et expressions artistiques en médiation culturelle 60
391-21A-SL Animation et psychologie des groupes en médiation culturelle 60
391-22A-SL Développement et gestion de projet en médiation culturelle 60
391-31A-SL Projet synthèse en médiation culturelle 90

Foire aux questions

Quelle est la différence entre un DEC une AEC?

Un DEC (diplôme d’études collégiales) est un diplôme décerné par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MEES) pour des études techniques (3 ans) ou préuniversitaires (2 ans). Les programmes menant au DEC comportent de la formation générale et de la formation spécifique. Ils peuvent être suivis à temps plein ou à temps partiel.
L’AEC (attestation d’études collégiales) est un programme court et technique qui ne comprend pas de formation générale.  Elle a été créée à l’intention d’une clientèle adulte pour favoriser une insertion ou réinsertion rapide en emploi et refléter la réalité du marché du travail.

Quelles sont les conditions d’admission pour une AEC?

Pour être admissible à un programme menant à une attestation d’études collégiales (AEC), vous devez posséder un diplôme d’études secondaires (DES) ou un diplôme d’études professionnelles (DEP) ou une formation jugée suffisante par le Collège.
Vous devez également répondre à l’une des conditions suivantes pendant au moins deux sessions consécutives (sauf si vous détenez un DEP) :
avoir interrompu vos études à temps plein;
avoir poursuivi des études postsecondaires à temps plein;
avoir interrompu ses études à temps plein pendant une session et poursuivi des études postsecondaires à temps plein pendant une session.
Certains groupes sont financés par Services Québec. Si tel est le cas, vous devez obtenir une référence d’un agent d’aide à l’emploi de Services Québec.

FORMATION JUGÉE SUFFISANTE
Avec diplôme d’études secondaires (DES) ou d’études professionnelles (DEP)
Si vous détenez un diplôme d’études secondaires (DES) du Québec ou un diplôme d’études professionnelles (DEP) du Québec, vous avez une formation suffisante pour être admis à un programme menant à une attestation d’études collégiales (AEC) ou à un cours crédité, sous réserve de cours préalables.

Sans diplôme, mais avec études et expérience
Si vous ne détenez ni diplôme d’études secondaires (DES) du Québec ni diplôme d’études professionnelles (DEP) du Québec, vous pouvez également être admissible à un programme menant à une attestation d’études collégiales (AEC) ou à un cours crédité. Dans ce cas, votre formation suivie antérieurement ainsi que l’expérience de travail seront les éléments considérés par le Collège pour vous admettre sur la base d’une formation jugée suffisante. Vous devez tout de même remplir les conditions spécifiques au programme (mathématiques, physique, etc.).
Pour l’évaluation et l’analyse de votre dossier lors de la demande d’admission, vous devrez joindre les documents suivants :
Diplômes, bulletins, relevés de notes, attestations de formation ou toute autre attestation d’équivalence;
Curriculum vitæ ou description des expériences de travail.

Comment puis-je m’inscrire à une AEC?

Les demandes d’admission se font uniquement en ligne à partir du site du cégep.  Vous serez alors dirigé vers le site du SRAM (Service régional d’admission du Montréal métropolitain) afin de remplir votre demande d’admission, acheminer les documents requis et payer les frais d’admission.
Dans certains cas, vous devez tout d’abord vous inscrire en ligne à une séance d’information qui est préalable à l’admission. Vous trouverez les liens d’inscription sur la page du programme de votre choix.

Quelle est la date limite pour m’inscrire à une formation?

Cela dépend du programme.  Dans la majorité des cas, les demandes d’admission sont traitées selon leur ordre de réception jusqu’à ce que le groupe soit complet. Il est donc toujours préférable de soumettre son dossier complet le plus rapidement possible.

Est-ce qu’un étudiant étranger peut s’inscrire à une AEC?

Nous n’acceptons pas d’étudiants internationaux ou étrangers présentement à la formation continue. Par contre, nous vous invitons à communiquer avec notre service à la clientèle au 514-747-6521, poste 8888, pour de plus amples renseignements.

Est-ce qu’un test d'équivalence de niveau secondaire (TENS) est accepté?

Le Ministère ne reconnaît pas les tests TENS et AENS comme équivalents au diplôme d’études secondaires (DES).

Le TENS seul n’est pas accepté comme équivalent du DES. Il pourrait exceptionnellement étoffer le dossier d’un candidat admis sur la base d’une formation jugée suffisante par le collège.

Qu'est-ce qu'une formation jugée suffisante?

Une formation jugée suffisante est une formation scolaire de base à laquelle s’ajoute une expérience pertinente qui, selon le jugement du cégep, vous assure la possibilité de réussir les études collégiales pour lesquelles vous présentez une demande d’admission.  Dans ce cas, les bulletins, relevés de notes, attestations de formation et curriculum vitae seront requis pour évaluer votre demande.

Est-ce qu’on va m’aider à trouver un stage à la fin de ma formation?

Il est de la responsabilité de l’étudiant de faire les démarches nécessaires pour trouver un stage.  Les étudiants sont toutefois accompagnés par un enseignant dans le processus afin de les outiller et les supporter dans leur démarche. Il est conseillé de vous trouver un lieu de travail qui vous plaît car les employeurs peuvent vous embaucher après votre stage.

Suis-je admissible aux prêts et bourses si je m’inscris à une AEC?

Oui, les étudiantes et les étudiants qui s’inscrivent à une AEC à temps plein sont admissibles aux prêts et bourses. Voir le site du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur.

Offrez-vous des AEC en ligne?

Nous n’offrons présentement pas d’attestations d’études collégiales entièrement en ligne. Toutefois, certaines formations peuvent être offertes en mode hybride.

Quel est le taux de placement?

Informez-vous sur le site de Services Québec.

Qu’est-ce qu’un groupe exclusif à Services Québec?

Certaines des formations offertes par le cégep de Saint-Laurent sont financées par Services Québec et s’adressent exclusivement aux personnes sans emploi référées par Services Québec. Si vous êtes intéressé(e) par une de ces formations, il vous faut contacter votre agent d’aide à l’emploi pour établir votre admissibilité et obtenir votre fiche de référence. Pour savoir quelles formations sont actuellement financées par Services Québec, consultez notre site Internet.

Quand vais-je recevoir mon relevé de notes final ?

Lorsque vous terminez votre programme, une demande de sanction est envoyée au ministère de l’Éducation et la confirmation de la sanction est enregistrée dans nos systèmes dans un délai d’environ une semaine. Par la suite, un relevé de notes final avec mention de sanction est produit et est accessible par Omnivox.

Quand vais-je recevoir mon diplôme?

Tous les diplômes doivent être approuvés en Conseil d’administration (CA) qui ont lieu 2 fois par année, normalement en juin et en novembre. Après cela, votre diplôme sera disponible dans un délai d’environ 2 mois. Une lettre vous sera envoyée par la poste pour vous informer que votre diplôme est prêt à être récupéré.
Pour toutes questions concernant votre diplôme ou relevé de notes final, veuillez contacter l’organisation scolaire au 514 747-6521, poste 7319 ou par courriel à registrariat@cegepsl.qc.ca

 

Cohortes à venir

Sélectionnez une particularité
Sélectionnez un mode d’enseignement

Nos partenaires

Progresser ensemble vers votre réussite

Consulter les programmes
Cégep Saint-Laurent

Suivez la vie du cégep sur les réseaux sociaux